CE SITE EST DEDIE A SABRINA

CHOISIR UN BIJOU EN PERLE DE TAHITI

 

Il y a six critères de qualité pour les Perles de Culture déterminant aussi la valeur :

-La nacre, la brillance, la surface, la forme, la couleur et la dimension

La nacre :
La nacre est la surface qui donne à la perle toute sa beauté, c'est l'essence même d'une perle. Plus la nacre est épaisse et plus la perle a de la valeur.

La nacre des perles de culture :
La nacre est la substance dans laquelle sont formées les perles. Comme la qualité de la nacre détermine le lustre d'une perle, c'est un facteur très important pour avaliser la valeur d'une perle. Une perle avec une nacre épaisse à une meilleure allure qu'une perle avec une nacre fine.

Classifications des qualités de la nacre :
On peut considérer trois catégories :
•    Nacre correspondante aux normes de qualité - La nacre est uniforme et assez épaisse pour que vous ne voyez pas le nucléon par transparence.
•    Nacre terne, nucléon très visible - La perle montre un rond sombre à l'intérieur, qui se voit nettement, cela est le signe d'une nacre très fine.
•    Nacre ressemblant aux perles d'imitation en plastique - la nacre est si fine que la perle n'a pas de reflets ni de brillance.

La valeur de la nacre :
Les perles ternes, sans lustre, ne sont pas aussi attirantes que les belles perles au lustre chatoyant, mais en plus de cela elles ne dureront pas dans le temps.

Les perles avec une nacre épaisse ont plus de chance d'avoir aussi un joli lustre de qualité. Certaines perles qui ont pourtant une nacre épaisse perdent des points en terme de valeur car elles n'ont pas un joli lustre.

Qu'est ce que le lustre ? :

C'est l'indice de réflexion, la lumière, qui vient de la perle, cela est produit par la lumière sur la perle et les reflets à travers les diverses couches de nacre. Une perle de qualité doit vous permettre de voir des reflets de l'environnement autour de la perle, un peu comme un miroir. Une perle dans laquelle rien ne se reflète est une perle de petite qualité.

Dans le reflet il y a aussi la notion de transparence et de brillance. "On se voit dedans", c'est le lustre qui va nous permettre d'avoir un reflet plus ou moins prononcé.

Plus le reflet est dense et puissant, plus la qualité de la perle est élevée. Le reflet d'une perle va déterminer une partie de sa qualité. Une perle va pouvoir se classer en A,  A+,  AA ou AA+ ou AAA selon la grille de sélection du G.I.A. en tenant compte de la qualité de son reflet, de son lustre, de sa brillance, de la qualité de sa teinte, de la qualité de sa surface. Tous ces critères réunis détermineront la qualité d'une perle en comparaison avec la généralité des perles.



Bague perle de Tahiti
Perle de Tahiti de qualité AAA, reflets très brillants.


Le lustre des perles de culture :
le lustre est ce qui rend une perle unique, c'est donc un des facteurs clé pour déterminer la valeur d'une perle. Aucun autre gemme ne reflète la lumière comme le fait une perle.

Beaucoup de perles au lustre pauvre ne sont jamais distribués dans le monde de la joaillerie, ou bien on peut les trouver sur des sites à bas prix, à partir de quelques euros ou sur des sites de ventes aux enchères dans le but d'attirer les personnes qui recherchent plus un prix qu'un bijou. Ces perles sont utilisées dans l'industrie pharmaceutique ou cosmétique.


La surface des perles de culture :
Plus la surface est propre et plus les perles ont de la valeur. Cependant même une excellente qualité de perles aura quelques minuscules marques ou défauts, naturels sur la perle, témoignage de son authenticité. Il ne faut pas oublier qu'une perle n'est pas usinée mais bien un gemme organique et naturel produit par dame nature, et quelques défauts minimes sont acceptables même sur les plus beaux rangs de perles.

La qualité de la surface des perles :
Il n'y a pas deux perles exactement identiques, et virtuellement aucune perle n'est absolument parfaite, elles peuvent le paraitre à l'oeil nu et c'est ce qui satisfait les critères des experts, mais en prenant une loupe on verra des petites singularités naturelles et normales. La majorité des connaisseurs des perles savent qu'il y a un degré d'imperfections acceptable sur les gemmes, et que même les plus belles d'entre les perles auront quelques infimes irrégularités de surface, presque pas visibles à l'oeil nu, mais existantes. Pour avaliser la qualité d'une perle, on doit noter quelle est la quantité de ces irrégularités et si elles sont plus ou moins perceptibles, et si elles peuvent affecter l'esthétisme du bijou et sa durée dans le temps.

Les différents types de défauts de surface :

Certains défauts importants diminueront nettement la valeur des perles, même sur des perles ayant un très joli lustre. Certains défauts ne sont pas gênants pour de vrais amateurs des perles, aimant le côté "nature" de ce gemme, notamment ceux qui apprécient les perles baroques, de forme empirique, mais parfois ces défauts peuvent causer des fêlures ou ces craquèlements sur les perles dans le futur :

•    Rayures qui affectent le lustre ou la couleur de la perle.
•    Creux et excavations qui affectent l'unité de couleur de la perle
•    Bosses et petites bulles en excroissance sur la surface de la perle.
•    Fissures comme des rides quand la nacre n'est pas assez épaisse.

Certaines caractéristiques de la surface d'une perle se voient difficilement, même par un oeil d'expert. Un bon exemple serait un défaut mineur juste à côté d'une perle qui a été percée.
NB: Une perle ne peut recevoir l'appellation "Gemme" que si elle n'est pas percée, en effet lors du perçage d'une perle, on perce à l'endroit du petit défaut, dès lors qu'une perle est percée, elle n'est plus de qualité "Gemme" mais de qualité AAA pour les plus belles perles (Normes GIA)

Facteurs qui n'affectent pas la qualité d'une perle :

Quelques défauts mineurs, surtout sur une grosse perle, comme quelques minuscules imperfections ne lui font pas perdre sa valeur, surtout si la perle a un très joli lustre. Sur un rang de perles, une ou deux perles qui comportent quelques défauts ne lui font pas perdre sa valeur, car si le reste des perles est vraiment superbe, la valeur sera déterminée surtout par l'uniformité des perles composant le bijou, tant dans la dimension, le lustre, et les reflets des perles, ce travail est réservé à des personnes expertes.

La forme des perles
Une perle parfaitement ronde est un critère de rareté dans les perles de culture. Il faut savoir que les perles rondes ne sont que 5-10 % de toutes les récoltes de perles des fermes perlières, les autres perles sont semi-rondes à assymétriques ou baroques. La perle ronde est sublime mais les perles baroques ont un charme fou, elles semblent plus proches de la nature dans leur excentricité.



Voici des photos des formes de perles les plus connues :

Perle ronde :
Perle de Tahiti ronde
Les perles dites rondes sont parfaitement sphériques, c'est dans cette forme que l'inconscient collectif se représente les perles. C'est la forme la plus désirée, la plus rare et aussi la plus chère.

 Perle presque ronde :
Perle de Tahiti presque ronde
Une perle presque ronde n'est pas parfaitement ronde, mais la forme s'en rapproche beaucoup. Pour un oeil non exercé elles sont d'apparence ronde, et leur valeur est inférieure. La plupart des perles d'eau douce de qualité AA+ tombent dans cette catégorie de forme.

Perle en forme de bouton :
Perle de culture bouton
Les perles en forme de bouton sont presque bien rondes, mais aplaties sur un côté, comme légèrement écrasées, avec un côté bombé. Cette forme est plus commune et presque uniquement réservée aux perles d'eau douce car ce sont des perles qui n'ont pas subi l'implantation d'un nucléon rond qui suscite la forme de la perle.

Perle en forme de Goutte :
Perle de Tahiti goutte
Les perles en forme de goutte ont une forme évasée qui ressemble un peu à une larme. On les utilise souvent pour des pendentifs ou des boucles d'oreilles. Une goutte parfaite, sans défauts de surface, de grande dimension, est une perle extrêmement rare et très couteuse. Cette forme de perle se retrouve souvent sur les bijoux de la couronne d'Angleterre ou sur des parures de joaillerie les plus chères. Trouver deux perles absolument identiques pour une paire de boucles d'oreilles est presque une gageure.
 
Perle baroque :
Perle de Tahiti baroque

Les perles baroques sont des perles qui n'ont pas une forme définie, excepté qu'elles ne sont pas symétriques mais de forme irrégulière. Certaines perles baroques pourraient être rangées dans les perles presque rondes, et comportent un aspect cerclé.


Perle cerclée :

Perle de Tahiti cerclée

Les perles cerclées sont des perles baroques, et comme leur nom l'indique, elles ont des "cercles" visibles ou des "anneaux" sur la circonférence de la perle. Cette forme de perle est la plus commune dans les perles de Tahiti et des mers du Sud (Perles d'Australie) et gagnent de la popularité à cause de leur singularité différente d'une perle à une autre, très appréciée des amateurs de bijoux naturels et originaux.

Couleur de la perle :
La couleur n'affecte pas beaucoup la valeur d'une perle car c'est une question de gout. La plupart du temps on choisit la couleur des perles par rapport à son ton de peau. Mais il n'y a aucune règle, car un collier de perles noires de Tahiti va aussi bien sur une peau claire que sur une peau foncée, même si on privilégiera une perle de Tahiti de couleur plus claire pour une peau brune, pour des raisons évidentes de contraste.

Seules les perles de Polynésie sont " foncées à l'état naturel. Le mollusque qui permet de produire ces perles, tout à fait exceptionnelles, dispose d'une nacre épaisse très foncée. A certains  endroits moins colorés que d'autres qui apportent ces nuances qui vont de la couleur argent à la teinte très dense du gris anthracite au vert plus ou moins foncé.

 


Couleur des perles de Tahiti
Différents reflets sur les perles  de Tahiti




Les perles de Tahiti :

Les perles de Tahiti existent dans une variété de coloris allant du gris clair argenté jusqu'au gris très foncé anthracite, proche du noir. Les différents orients varient entre les reflets "plumes de Paon" très recherchés à cause de la variété des nuances des reflets, les reflets vert bronze, aubergine, rosé, gris bleu, cuivré, argenté, chocolat etc..

Dimensions des perles :

Les perles vont de 1 mm pour les perles d'eau douce à 20 mm pour les perles des mers du Sud. La dimension la plus commune est de 6 mm à 7,5 mm pour les perles d'Akoya et les perles de culture d'eau douce, et 9 à 11 mm pour les perles de culture de Tahiti.

En ce qui concerne la qualité des perles, la dimension d'une perle n'a pas d'incidence, il faut choisir la dimension des perles qui convient à la personne qui va les porter et en accord avec son budget.

Le diamètre d'une perle se mesure en millimètre et chaque dimension supérieure va de 1 mm à 0,5 mm suivant le type de perle. Pour un rang de perles monté en collier, les mesures des perles sont prises perpendiculairement au trou des perles et exprimées en demi-millimètre. Un collier peut être annoncé de 6-6,5 mm, dans ce cas les perles les plus petites sont montées près du fermoir et les perles les plus grandes sont sur le devant, mais on peut décider d'être plus précis dans le montage et annoncer un collier de perles de 6,5 mm signifie que la majorité des perles s'approche de 6,5 mm, habituellement de 6,3 mm à 6,5 mm pour un rang vraiment bien équilibré, cela varie selon les ateliers de montage.Visuellement cette différence n'a aucune incidence sur la régularité et l'esthétisme d'un collier, cela étant très peu perceptible.

Facteurs affectant la dimension des perles :
•    La dimension et la vitalité du mollusque qui la produit.
•    La dimension du nucléon au coeur de la perle.
•    Le temps que le mollusque a passé sous l'eau avant la récolte des perles.

  L'importance de la dimension des perles :


La rareté d'une perle dépend de sa catégorie, une perle d'Akoya de 10 mm est très rare tandis que pour une perle de Tahiti ou d'Australie, cette dimension fait partie des petites perles. Plus la dimension d'une perle est inhabituelle dans sa catégorie et plus elle a de la valeur comme phénomène de rareté.

Quelle dimension choisir ? :
Le consensus général est que plus la perle est grande et plus elle a de la valeur, en rajoutant bien sur les critères de qualités énumérés dans cet article. Il faut choisir ce qui nous va, ce qui nous plait, sachant que l'achat d'un collier de perles de culture est un investissement pour toute la vie.

Les Perles de Tahiti ne sont pas vendue en dessous de 8 mm (elles sont interdites d'exportation par la Polynésie Française).